Cette crème amincissante a t’elle une action drainante ou favorise t’elle une destructuration de la cellule fibreuse ?

Une crème amincissante peut avoir plusieurs actions selon sa cible. Elle peut réguler et équilibrer le stockage et le déstockage des graisses. Dans ce cadre, étudier les adipocytes, les cellules responsables du stockage des graisses dans le tissu adipeux, apporte des éclaircissements sur son mode d’action.

Une crème peut également cibler directement la cellulite grâce à une action drainante contre la rétention d’eau ou une action sur la composante fibreuse de la cellulite.

La formation du tissu adipeux est un processus complexe car il met en jeu une grande variété de structures : adipocytes, lipides, eau, matrice extracellulaire…

L’échelle micrométrique de ces structures nécessite des solutions à cette échelle pour leur étude dans des conditions physiologiques et la compréhension des mécanismes associés tels que lipolyse, rétention d’eau, fibrose…

Les solutions DermoMeca®

DermoMeca® propose un ensemble de méthodologies adaptées à ce type d’étude pour l’analyse de données AFM afin de produire des cartes topographiques et nano mécaniques robustes et quantitatives.

Évaluation de l’effet lipolytique et/ou drainant

Modèles biologiques : Tissu adipeux sous cutané prélevé sur explant et cryosection de ce tissu.

Readouts :

  • Données AFM mécaniques et quantitatives : mesure de la rigidité du tissu adipeux. Plus les adipocytes seront remplis de lipides, plus le tissu sera gorgé d’eau et plus il apparaîtra rigide.
  • Imagerie par épifluorescence : visualisation de la taille et quantification avec un marquage spécifique des lipides du tissu adipeux.

Images d’une section de tissu adipeux marqué montrant les adipocytes remplis de lipides.

CONCLUSION

Cette solution met en évidence l’effet d’un actif sur sa capacité à :

  • diminuer la quantité de lipides ou d’eau
  • réduire la taille d’adipocytes
  • “ramollir” le tissu adipeux

 

Évaluation de l’effet “anti-fibrotique” “casse les fibres”

Modèle biologique : Cryosection du tissu adipeux sous cutané prélevé sur des explants.

Readouts :

  • Mesures des propriétés mécaniques (module élastique ie. rigidité)
  • Imagerie AFM de la matrice extracellulaire présente dans le tissu adipeux : (i) imagerie topographique de la section du tissu adipeux, (ii) imagerie haute-résolution des fibres de collagènes de la matrice.
  • Données morphométriques de la matrice (densité, taille et épaisseur des fibres…)

CONCLUSION

Cette solution met en évidence l’effet du produit sur l’activité remodelage et relâchement de la composante fibreuse de la cellulite.

Aide au choix
Un autre besoin cosmétique ? Nous avons la solution !

Découvrez nos autres solutions

études de cas

Protection cheveux

Le cheveu est constamment victime d’agressions : eau, soleil, brossage, pollution, diktat de la brillance lisse et des lisseurs chauffants… La conception robuste de son enveloppe extérieure, la cuticule, le préserve. Mais aussi extraordinaire soit cette cuticule, il…
Voir l’étude
études de cas

Effet lissant

La mobilisation cutanée est le résultat des différentes capacités de mobilité de la peau et de ses structures sous-jacentes. Lorsque la peau est étirée et mobilisée, il existe une force de rappel élastique contraire à l’axe de tension, qui tend à ramener la peau à son…
Voir l’étude
études de cas

Effet repulpant

Repulper doit-il être synonyme de produire du collagène ? Oui, certainement…mais pas seulement. Stimuler la microcirculation, hydrater et nourrir sont également des effets à prendre en compte…
Voir l’étude