Comment l’exposition quotidienne à la lumière bleue
accélère-t-elle le vieillissement de la peau ?

La lumière est essentielle à la vie, mais une longue exposition à la lumière artificielle peut vite devenir un problème de santé majeur.

Nous sommes exposés à des quantités accrues de lumière dans le spectre bleu produit par des diodes électroluminescentes (LED) que l’on peut retrouver par exemple dans les écrans et les smartphones et qui peuvent interférer avec les processus biologiques.

Les technologies LED sont encore relativement nouvelles et les effets à long terme de l’exposition à la lumière bleue sur toute la durée d’une vie ne sont pas encore estimés.

Les solutions DermoMeca®

DermoMeca® propose d’étudier le comportement physique des fibroblastes, cellules responsables de la synthèse du collagène et de l’élastine, et de la capacité de maintien du derme, sous l’effet de la lumière bleue.

Modèles biologiques :

  • Modèles in vitro : cellules primaires cultivées sur un réseau de collagène
  • Modèles ex vitro : modèles de peau reconstruite, explants de peau, etc…

Readouts :

  • Morphométrie de la cellule (surface, périmètre, circularité, rapport d’aspect, etc.)
  • Propriétés mécaniques des cellules (rigidité, module d’élasticité, force de traction)
  • Paramètres morphométriques du réseau de collagène (densité, épaisseur et orientation des fibres)
  • Paramètres morphométriques des fibres de collagène (épaisseur, mesure de la période, etc.)
  • Propriétés mécaniques du réseau (tension, raidissement de la contrainte)

 

Figure 1 : A. Image topographique AFM du collagène I polymérisé pendant 18 heures.

B. Image topographique AFM de collagène I polymérisé pendant 18 heures sous lumière bleue (800J/cm2).

C. Analyse de l’épaisseur des fibres de collagène I dans les deux conditions.

D. Module d’élasticité du réseau de collagène I dans les deux conditions.

 

CONCLUSION

L’irradiation à la lumière bleue a un effet significatif sur l’architecture du réseau de collagène en termes de structure et de propriétés mécaniques. Les fibres de collagène sont plus minces lorsqu’elles sont exposées à la lumière bleue pendant le processus de polymérisation. De plus, la rigidité du réseau de collagène augmente en fonction de l’exposition prolongée à la lumière bleue.

Découvrez nos autres solutions

études de cas

Fonction barrière

La différenciation épidermique conduit à la formation d’un ensemble de cellules apoptotiques, les cornéocytes plus ou moins cohésifs. Un des rôles majeurs de ces strates cellulaires est de réguler la perméabilité de l’épiderme. Cette fonction barrière est due à…
Voir l’étude
études de cas

Protection cheveux

Le cheveu est constamment victime d’agressions : eau, soleil, brossage, pollution, diktat de la brillance lisse et des lisseurs chauffants… La conception robuste de son enveloppe extérieure, la cuticule, le préserve. Mais aussi extraordinaire soit cette cuticule, il…
Voir l’étude
études de cas

Effet repulpant

Repulper doit-il être synonyme de produire du collagène ? Oui, certainement…mais pas seulement. Stimuler la microcirculation, hydrater et nourrir sont également des effets à prendre en compte…
Voir l’étude